devispourtravaux.fr recrute assistant(e) commercial(e)
Job : devispourtravaux.fr recrute un(e) assistant(e) commercial(e) à Niort
18 mai 2018
Isolation des combles
Déménagement : comment s’assurer d’un logement économe en énergie ?
20 juin 2018

Rénover son logement : des aides existent pour vos besoins d’éco-rénovation

aides financières pour la rénovation énergétique

aides financières pour la rénovation énergétique

La rénovation énergétique de son habitation est la première chose à faire pour faire des économies à moyen et long terme. Afin de vous aider à vous engager dans la réalisation de ces travaux, des aides existent.

Le CITE : Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Vous pouvez bénéficier du crédit impôt transition énergétique (CITE) si vous êtes propriétaire occupant ou locataire. Il vous permet de réduire votre impôt sur le revenu de 15 à 30% des dépenses réalisées pour certains travaux de rénovation énergétique. Le montant des dépenses éligibles (équipement et/ou main d’œuvre) est plafonné à 8000 € pour une personne seule et 16000 € pour un couple. À noter que si vous n’êtes pas imposable, l’excédent vous est reversé.

Quelque soit les travaux, installation d’un chauffage, remplacement d’un chauffe-eau ou isolation par exemple, les équipements et matériaux doivent répondre à des critères de performance et vous devez faire appel à des professionnels qualifiés RGE pour les réaliser.

Équipement et matériaux concernés par cette aide :

  • isolation des parois opaques (murs)
  • isolation des parois opaques (toitures)
  • isolation des parois vitrées en remplacement de simples vitrages
  • équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant  au bois ou autre biomasse
  • équipements de production d’ECS fonctionnant  à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur
  • chaudières à haute performance énergétique et à micro-cogénération gaz, chaudières fioul à très haute performance énergétique, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse)
  • isolation thermique des planchers bas
  • régulation et programmation du chauffage
  • appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire
  • calorifugeage
  • raccordement à un réseau de chaleur
  • réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE), d’un audit énergétique en dehors des cas où la réglementation les rend obligatoires
  • borne de recharge de véhicule électrique

Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Depuis le 1er avril 2018, une prime exceptionnelle jusqu’à 3000 € est mise en place pour vous aider à financer l’achat et l’installation d’une chaudière à bois, d’une chaudière à granulés, d’une pompe à chaleur ou encore d’un système solaire combiné.

Tous les bénéficiaires du chèque énergie y sont éligibles.

Cette prime énergie est cumulable avec le CITE, le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro pour financer les travaux de rénovation énergétique, la TVA réduite sur les travaux d’efficacité énergétique et les subvention locales.

À noter que les certificats d’économie d’énergie ne sont pas cumulables avec certains dispositifs, en particulier ceux de l’agence nationale de l’habitat (Anah) dans le cadre du programme « habiter mieux ».

Plus d’informations sur renovation-info-service.gouv.fr

L’Éco-prêt à taux zéro

Pour bénéficier de la facilité de financement de l’Éco-prêt à taux zéro, vous devez être propriétaire et faire appel à des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). L’Éco-prêt vous permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser vos travaux d’éco-rénovation.

Pour ouvrir des droits à l’éco-prêt, vos travaux doivent être la combinaison de deux catégories de travaux parmi ceux listés ci-dessous ou permettre d’atteindre une performance énergétique global minimal du logement calculée par un bureau d’études thermiques.

  • isolation de la toiture
  • isolation des murs extérieurs
  • remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures
  • installation ou remplacement de systèmes de chauffage (associés le cas échéant à des systèmes de ventilation performants) ou de production d’eau chaude sanitaire performants
  • installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Plus d’informations sur les aides de la rénovation sur www.renovation-info-service.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

inscription pro